Quels sont les acteurs et les sources de financement des énergies renouvelables en France ?

Quels sont les acteurs et les sources de financement des énergies renouvelables en France ?

janvier 23, 2022 0 Par Plus

Les énergies renouvelables sont économiquement et écologiquement durables, et deviennent de plus en plus accessibles à mesure que leur coût diminue. Or, la transition vers les énergies renouvelables nécessite des investissements considérables. Comment fonctionne-t-on alors pour financer les énergies renouvelables ? Quels sont les acteurs et les sources de financement dans ce domaine ? Ce blog répondra à ces questions.

Lire également : Comment financer l'intégration des EnR ?

Les acteurs du financement des énergies renouvelables

Commençons par les acteurs impliqués. En France, il y a divers types d’acteurs qui financent les énergies renouvelables : les banques, les développeurs de projets, les investisseurs privés et institutionnels, les organismes publics, etc. Les banques sont les principaux acteurs dans le financement des projets. La Société Générale, la BNP Paribas, la Banque Postale, la Caisse d’Épargne, et le Crédit Agricole sont quelques exemples de banques qui investissent dans les énergies renouvelables. En général, les banques financent des projets déjà développés et assurent la solvabilité et la rentabilité de ces derniers. Les autres acteurs cités ont évidemment un rôle important dans la chaîne de financement également.

Les sources de financement des énergies renouvelables

Les sources de financement des énergies renouvelables sont diverses également. Il est clair que les contributions publiques sont des sources importantes, que ce soit dans les subventions, les tarifs de rachat, ou les appels d’offres. Cependant, le secteur privé est de plus en plus impliqué dans le financement des projets. Les montages financiers sont de plus en plus innovants, à l’image des levées de fonds en crowdfunding ou du financement participatif, des introductions en bourse, ou encore de la titrisation. Les sources de financement privé sont souvent plus « risquées » mais également plus potentiellement rentables.

A lire également : Pourquoi investir dans l'EnR ?

Les défis du financement des énergies renouvelables en France

Malgré la croissance du financement privé, il reste dans l’ensemble plus difficile de financer les projets d’énergies renouvelables que les projets de fossiles. Cette situation s’explique en partie par l’instabilité en matière de réglementation et d’incitations, et par les délais dans l’obtention des autorisations. Ainsi, les certificats d’économies d’énergie (CEE) qui sont considérés comme la principale source de financement public, ne sont pas suffisamment affectés aux projets d’énergies renouvelables. Les coûts de ces projets restent élevés alors que les tarifs de rachat tendent à baisser.

Les perspectives de financement des énergies renouvelables

Le secteur des énergies renouvelables a un potentiel énorme de création de nouvelles entreprises et de création d’emplois. Investir dans les énergies renouvelables n’est pas seulement bon pour l’environnement, c’est aussi bénéfique pour l’économie. De nombreuses initiatives ont été lancées en faveur de l’augmentation du financement des énergies renouvelables, notamment par l’État Français. La France a pour objectif de produire 40% de sa production électrique à partir de sources renouvelables à l’horizon 2030. Des mesures sont également prises pour encourager l’innovation et la recherche dans le domaine.

Comment contribuer au financement des énergies renouvelables ?

Le financement des énergies renouvelables concerne tout le monde. Nous pouvons tous contribuer à ce mouvement. En France, il est possible de participer aux levées de fonds participatives citoyennes ou encore de souscrire à des projets ou des actions liées aux énergies renouvelables. Chacun peut également mesurer sa propre consommation d’énergie, d’eau, et de matières premières, et opter pour des méthodes de production qui sont plus respectueuses de l’environnement.

Les énergies renouvelables sont devenues des alternatives à l’énergie fossile, et des options plus que jamais pertinentes pour l’environnement et l’économie. Leur financement est donc crucial. Les acteurs et les sources de financement sont variés, allant des banques publiques ou privées aux initiatives citoyennes, en passant par les subventions ou encore les appels d’offres. Néanmoins, il reste encore quelques défis à relever pour accroître le financement des projets d’énergies renouvelables. La coopération entre les acteurs économiques et les pouvoirs publics est alors essentielle pour accélérer la transition énergétique et faire progresser cette industrie en France.